En combien de temps se vendent les biens immobiliers ?

by | Mar 11, 2019 | Immobilier | 0 comments

Ce matin, je suis tombé sur une étude du site Seloger.com. 

Cette étude précise la durée entre le moment de la mise en ligne d’une annonce et la vente du bien. 

 
Cette étude fait apparaître des disparités importantes sur le territoire.
Sans surprise, ce sont les villes les plus dynamiques où les biens se vendent le plus rapidement (Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux …) :

Il y a deux principaux éléments qui expliquent ces disparités :

 
 
1/ La pression acheteuse
 
 
Prenons l’exemple d’une ville dynamique comme Lyon. 
 
Pour 3 acheteurs, il n’y a qu’un seul bien à vendre. 
 
Le vendeur est donc en position de force et les acheteurs savent qu’ils doivent se positionner rapidement. 
 
Dans des marchés moins dynamiques, c’est l’inverse.
 
 
2/ L’évolution des prix 
 
 
Dans les villes dynamiques, les biens ont tendance à croître avec le temps. 
 
À Paris, Lyon, Bordeaux et Toulouse les prix ont augmenté respectivement de 54%, 56%, 43% et 25% lors de ces 10 dernières années. 
 
A contrario, dans les milieux plus ruraux, les prix ont tendance à stagner ou baisser : 
Le propriétaire émettra souvent un souhait : “Je ne veux pas perdre d’argent avec la vente de mon bien immobilier”.
 

Or, dans les zones les moins dynamiques, les propriétaires sont parfois obligés d’encaisser une moins-value au moment de la revente de leur bien immobilier. 

En effet, un bien est vendu en moyenne 6/7 ans après son acquisition. 

 
Au cours de cette durée, le vendeur aura remboursé les frais liés à l’acquisition de son bien immobilier.
 
Il restera donc à payer la quasi totalité du bien.
 
 
Nous avons donc parfois une situation où :
 
– Le propriétaire ne veut pas perdre d’argent 
– Il n’a remboursé que les frais d’acquisition
– Son bien immobilier a perdu de la valeur au cours de cette période. 
Le vendeur est en situation de moins-value latente et propose donc un prix surévalué par rapport au marché.
 
Tu ne dois pas investir de la même façon en fonction de la pression acheteuse de ton marché. 
 
 
Sur un marché tendu, certains conseils que tu trouves sur Internet sont ridicules. 
 
Le même constat s’applique pour les milieux ruraux. 
 
 
Je reviendrai sur ces différences dans un prochain article.
 
 
Je te souhaite plein de réussite, 
 
Benoit
Share This